12/10/2006

Ophira Grosfeld

OPHIRA GROSFELD

nous ravit avec ses aquarelles

Ophira 003


Ophira 015


Ophira 018

Tout est émotion et ravissement dans la contemplation d’un filet d’eau qui court entre des cailloux, le temps est suspendu, en attente, sous un ciel où pointe la lumière du jour naissant ou l’incendie d’un crépuscule.

Dans chaque aquarelle on retrouve la même fascination pour la source lointaine de la vie, cette lumière qui, à chaque fois, surgit du fond et fait vibrer ce qui pourrait être une image ordinaire du quotidien si elle n’était revue par la sensibilité d’une artiste.

Une artiste qui ajoute aux difficultés spécifiques de la peinture à l’eau, le grand risque des glacis. Les couches superposées densifient la couleur et si elles enrichissent la peinture, elles doublent les risques de l’aquarelle.

Anita NARDON
A.I.C.A. (oct. 2006)

jusqu'au dimanche 5 novembre 2006
L’artiste sera présente durant les W.-E.


07:50 Écrit par J.-P. F. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.